Comprendre et utiliser le poker planner pour une meilleure gestion de projet

//

Axel

Le poker planner est un outil de plus en plus apprécié dans les environnements de travail agiles. Cette méthode ludique et collaborative facilite l’estimation des tâches et la planification des projets. Dans cet article, nous allons explorer en profondeur ce qu’est le poker planner, ses origines, ses avantages ainsi que les meilleures pratiques pour l’utiliser efficacement.

Qu’est-ce que le poker planner ?

Le poker planner, également connu sous le nom de Planning Poker, est une technique d’estimation des travaux utilisée principalement par les équipes qui suivent les méthodes Agile et Scrum. Ce jeu sérieux permet aux membres de l’équipe de donner leurs estimations sur la complexité ou la durée des tâches à réaliser lors des sprints.

Origines et histoire du poker planner

Le concept de poker planner a été introduit par James Grenning en 2002 et popularisé par Mike Cohn dans son livre « Agile Estimating and Planning ». Il s’inspire du jeu de cartes traditionnel pour créer une méthode structurée et amusante permettant de réunir tous les membres de l’équipe autour du processus d’estimation de projet.

Utilisation fondamentale du poker planner

Les participants utilisent un jeu de cartes spécialement conçu pour le poker planner. Chaque carte représente une estimation numérique selon la suite de Fibonacci (1, 2, 3, 5, 8, 13, etc.), se rapprochant ainsi d’une approximation naturelle des efforts nécessaires. La séquence de Fibonacci aide à décomposer des tâches complexes en unités gérables.

Avantages du poker planner

L’utilisation du poker planner présente plusieurs avantages significatifs pour les équipes de développement logiciel et autres équipes collaboratives :

  • Encouragement de la participation active de chaque membre de l’équipe.
  • Réduction des biais cognitifs grâce à la révélation simultanée des estimations.
  • Meilleure assimilation des tâches avec une compréhension commune des attentes.
  • Prévention des dominances hiérarchiques dans le processus d’estimation.

Comment organiser une session de poker planner

Pour tirer pleinement parti du poker planner, il est crucial de bien organiser les sessions d’estimation. Voici quelques étapes simples pour mener une session de poker planner efficace :

À lire également :  Plongez dans l'univers passionnant de Goodgame Poker

Préparation et configuration

Avant de commencer la session, assurez-vous que toutes les histoires utilisateurs ou tâches sont clairement définies et expliquées. Chaque membre doit comprendre ce qui est attendu de lui. Préparez les jeux de cartes Fibonacci pour chaque participant ou utilisez une application dédiée au poker planner si vous préférez une version numérique.

Déroulement d’une session typique

Lorsque tout est prêt, suivez ces étapes pour mener votre session :

  1. Présentation  : L’animateur de la session lit et explique la tâche ou l’histoire utilisateur.
  2. Discussion  : Les membres de l’équipe posent des questions et discutent des détails pour clarifier les incertitudes.
  3. Estimation  : Chaque participant sélectionne secrètement une carte représentant sa propre estimation de l’effort requis.
  4. Révélation des cartes  : Une fois tous prêts, chacun révèle sa carte simultanément.
  5. Analyse  : Si les estimations diffèrent grandement, la discussion continue pour comprendre pourquoi, jusqu’à arriver à un consensus.

Cas pratique

Supposons que votre équipe travaille sur un projet de développement d’application mobile. Une des tâches consiste à implémenter une fonctionnalité de connexion via les réseaux sociaux. Après avoir présenté la tâche et répondu aux questions, les estimations peuvent varier entre ‘3’ pour certains membres pensant que c’est simple et ‘8’ pour d’autres estimant qu’il pourrait y avoir des complications techniques. Via la discussion, l’équipe découvre des aspects cachés comme des problématiques de compatibilité API. Finalement, l’équipe convient d’un score de ‘5’.

Erreurs courantes et solutions

Comme toute technique, le poker planner peut présenter quelques défauts ou sources d’erreurs. Voici quelques erreurs courantes et conseils pour les éviter :

Sous-estimation ou surestimation chronique

Dans certaines équipes, on trouve souvent une tendance à systématiquement sous-estimer ou surestimer les tâches. Pour contrer cela, veillez à des discussions ouvertes et encouragez chaque membre à justifier ses estimations face au groupe.

Domination des leaders d’opinion

Souvent, certains membres influents de l’équipe tentent inconsciemment de dominer le débat. Utiliser les règles du poker planner correctement – pour ne dévoiler les cartes qu’après discussion initiale sans interruption – prévient cette domination et garantit une voix égale pour chaque membre de l’équipe.

Outils et ressources pour le poker planner

Aujourd’hui, plusieurs outils facilitent l’utilisation du poker planner, surtout dans un contexte de travail à distance :

Applications en ligne

Diverses applications web offrent une plateforme intuitive pour pratiquer le poker planner, telles que Jira, Trello avec Power-Ups ou encore des logiciels dédiés comme PlanningPoker.com et ScrumPokerOnline.org.

Cartes physiques

Pour ceux qui préfèrent la méthode traditionnelle, de nombreuses entreprises commercialisent des jeux de cartes adaptés au poker planner. Ces cartes peuvent aussi être imprimées à partir de modèles disponibles en ligne.

Intégration avec d’autres outils Agile

Beaucoup de plateformes de gestion de projets Agile intègrent nativement des fonctionnalités de poker planner. Cette approche intégrative simplifie considérablement le processus d’estimation et la mise à jour des backlogs.

Laisser un commentaire